Tristan

Guillaume Hélin

1
Il était une fois il y a bien longtemps
Un garçon très taciturne appelé Tristan
Toujours la tête ailleurs à rêver d’aventures
A travers le monde de richesses futures
Un beau soir seul tout haut dans le noir il rêvait
La lune avait très tôt du quitter son chevet
Prendre le large voir là où immensément
Sous l’influence de la lune au firmament
L’océan se renverse et renverse l’océan
Berçant dans les abysses les calmars géants
Nul ne sait au juste le nombre de ces bêtes
Dont le grand cachalot de son énorme tête
Traversant les ténèbres descend se repaître
N’écoutant que son cœur il doit croire renaître

Lire la suite

Share Button