Fort-de-France (Martinique) : politique d’une mémoire urbaine, entre enfouissement et valorisation du « patrimoine ordinaire »

Sandrine HILDERAL-JURAD1

Post-doctorante en Aménagement de l’espace et urbanisme
CRH – LAVUE UMR CNRS 7218

La Trace-mémoires est en abîme. […] Les gestes, les habitudes, les métiers, les savoirs silencieux, les savoirs corporels, les savoirs-réflexes, les symboles, les emblèmes, les paroles, les chants, la langue créole, le paysage, les arbres anciens, les sociétés mutualistes, les champs de canne, les quartiers…autant de Traces-mémoires qu’il nous faudra aujourd’hui apprendre à reconnaître, répertorier, et explorer, dans le but de tisser patiemment la complexité ouverte de nos patrimoines créoles.2

Patrick Chamoiseau
Guyane : Traces-Mémoires du bagne

Lire la suite

Share Button